Nous contacter
01 30 28 02 40

Suivez-nous sur :

Votre véhicule jusqu’à -45% de remise depuis 1994 !

Me faire rappeler

Effectuer une recherche

Rechercher par :

OU

Prix :

10700 € 55000 €

Actualité : Malus écologique 2021. Le barème et les montants par tranche

Malus écologique 2021. Le barème et les montants par tranche

Dès le 1er janvier 2021, vous écoperez d'un malus de 50 euros dès lors que votre véhicule neuf rejettera 133 g de CO2 / km, soit 5 grammes de moins que le barème 2020. Quant au plafond de la taxe, il ne sera plus de 20 000 euros, mais de 30 000 euros ! Il touchera les véhicules émettant dès 218 g de CO2 par km, contre 213 g de CO2 / km en 2020. On constate une hausse significative des malus dans toutes les tranches : il est multiplié par 3 pour un véhicule affichant des émissions de CO2 de 138 g / km, par exemple.

Si le gouvernement annonçait des hausses des recettes théoriques de 980 millions d’euros en 2021 et 520 millions d’euros en 2020, il n'a pas réajusté ses prévisions après la publication de ces nouveau barème.

- La mort du moteur à essence

Ce serrage de vis n'est pas sans conséquence. Une nouvelle fois le diesel s'en tire mieux que l'essence qui est fortement pénalisé. Ce qui signifie la mort pure et simple de ce dernier s'il n'est pas associé à une hybridation. Si les acheteurs veulent échapper au malus, ils devront se tourner vers l'hybride (rechargeable ou pas) et l'électrique. En 2021, le malus impactera une grande majorité des véhicules.

Ainsi, les Peugeot 308 Pure Tech 130 BVM6, ou le 3008 restylé avec son BlueHDi 130 seront frappés d'un plus gros malus. Jusqu'ici, ils en sont exemptés ou juste impactés dans la limite des 100 €. En 2021, il pourra atteindre jusqu'à 330 €, selon la finition choisie.

Du côté de chez Renault, même constat. Une Clio TCe 100 ch X-Tronic (136-140 g) ou un Captur TCe 90 ch de base (130 -136 g) écoperont dès 2021 d'un malus pouvant aller jusqu'à 210 euros. Seules les versions carburant au GPL échapperont à la taxe.

- Les modèles les plus taxés à la loupe

Comme précédemment évoqué, de nombreux modèles jusqu'alors épargnés par la taxe vont être pénalisés pour la 1ère fois au 1er janvier 2021. L'argus vous propose un tour d'horizon des modèles français qui écoperont bientôt d'un malus. N'oublions pas qu'avec la mise en place du cycle WLTP, certains choix d'équipements peuvent se révéler plus pénalisant. Pour déjouer la taxe en place l'an prochain, votre véhicule doit être immatriculé au 31 décembre 2020.

Le dopage du malus 2021 n'est pas sans conséquence non plus sur les sportives. N'allez pas croire que seules les supercars seront les plus touchées. Les Alpine A110, Volkswagen Golf GTI ou encore Ford Mustang vont aussi être frappées de plein fouet par cette hausse de la taxe : on parle d'un malus 1,5 fois plus importante pour la française et de 10 000 € supplémentaires pour l'américaine. Avec un ticket d'entrée à près de 50 000 €, la muscle car s'affichera à près de 80 000€... Et en 2022, la note sera encore plus salée pour les sportives ! On est pas loin de signer leur arrêt de mort.

- BAREME MALUS 2021 ET HAUSSE PAR TRANCHE : https://autocea-my.sharepoint.com/:b:/g/personal/chambly_auto-cea_com/EYSi43rXwi5PjSPa7aaeAOEB46-8cfW-epyosYuPlK58Kw?e=CocHTb

(Source largus.fr)